L'université d'Évry Paris-Saclay accueille la XVIIème conférence TEPP

Le centre d’Étude des Politiques Économiques de l’université d’Évry (EPEE), en collaboration avec la chaire en économie « Traitement et ANalyse Économique des Données » (TANED) de l’université Paris-Saclay, organise la

XVIIème conférence annuelle de la fédération de recherche TEPP du CNRS

La conférence se tiendra

Jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2021

à l’université d’Évry Paris-Saclay

Thèmes

Centrée sur l’analyse et l’évaluation des politiques publiques, la conférence est ouverte aux contributions de nature théorique, empirique ou méthodologique. Les présentations se déclineront en sessions parallèles couvrant l’ensemble des axes de la fédération TEPP :

  • macroéconomie et marché du travail ;
  • politiques des organisations ;
  • inégalités et discriminations ;
  • environnement et énergie ;
  • régulations et marchés ;
  • politiques fiscales ;
  • santé et risque.

Les contributions situant ces thèmes dans le contexte de la crise sanitaire actuelle sont évidemment bienvenues.

Ces orientations thématiques seront complétées, comme lors de la précédente édition de la conférence, par une ouverture interdisciplinaire avec une session spéciale (proposée en collaboration avec la revue Socio-économie du travail) sur l’analyse des relations d’emploi et de travail (conditions d’exercice, salaires, relations professionnelles, formation).

Plénières

La conférence proposera cette année deux plénières avec les présentations de :

  • Roland Rathelot (Crest-Ensae et Institut Polytechnique de Paris)
  • Franck Portier (University College London)

et une table ronde en lien avec l’actualité des politiques publiques.

Dépôt des propositions de communication

Les propositions de communication doivent être soumises en ligne à partir du 25 mai 2021 sur le site : https://tepp2021.sciencesconf.org. Ces propositions peuvent prendre la forme : d’un article entièrement rédigé (en français ou en anglais) ou d’un résumé long.

  • Dans le cas d’un article entièrement rédigé, la première page devra impérativement comporter :
    • le titre de la soumission ;
    • le nom de chaque auteur et les coordonnées de l’auteur-correspondant
      (prénom, NOM, adresse postale, n° de téléphone, adresse électronique) ;
    • résumé, mots-clés et classification JEL.
  • Dans le cas d'une soumission sur résumé long (5 pages maximum), outre les trois premiers éléments de la liste précédente, la soumission devra indiquer :
    • l’enjeu et la nature de la communication (empirique/théorique, méthodologique, revue de littérature…) ;
    • l’originalité de la contribution par rapport à la littérature existante ;
    • la méthode employée (cadre analytique, données, outils…) ;
    • les résultats obtenus/attendus et l’état d’avancement du projet ;
    • une bibliographie sélective (cinq à dix références).

Les présentations se feront en français ou en anglais selon la composition de l'assistance.

Calendrier

  • 25 mai 2021 : ouverture de la plateforme de dépôt des propositions ;
  • 9 juillet 2021 : date ultime de réception des propositions ;
  • 31 juillet 2021 : communication des décisions du comité scientifique aux auteurs ;
  • 15 septembre 2021 : date limite d’inscription ;
  • 30 septembre 2021 : date limite de transmission au comité d’organisation des articles acceptés et finalisés.

Session spéciale Socio-économie du travail

Cette session est ouverte à des contributions pouvant relever de l'économie, de la sociologie, des sciences de gestion, des sciences politiques, de l’histoire ; les contributions accueillies pourront être de nature qualitative (monographie, enquête de terrain) ou quantitative (exploratoire ou économétrique) et comporteront une dimension d’analyse institutionnelle. Les contributions retenues pourront notamment alimenter la revue Socio-économie du travail.

Comité scientifique

Olivier Baguelin (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), Jean De Beir (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), Dominique Glayman (Centre Pierre Naville, Université d’Evry, Paris-Saclay), Nathalie Greenan (CEET, Cnam), Marie-Hélène Hubert (CREM Rennes), Eleni Iliopulos (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), Marlène Isore (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), Ekaterina Kalugina (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), François Langot (Gain, Le Mans Université), Étienne Lehmann (CRED, Université Paris II), Olivier L’Haridon (CREM), Yannick L’Horty (Érudite, UPEM), Claire Loupias (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), Pascale Petit (Érudite, UPEM), Lionel Richefort (CREM Rennes), Guillaume Tiffon (Centre Pierre Naville, Université d’Evry Paris-Saclay), Gregory Verdugo (EPEE, Université d’Evry Paris-Saclay), François Charles Wolff (LEMMA, Université de Nantes).

Comité d'organisation

Olivier Baguelin (Maître de conférences en économie), Eleni Iliopulos (Professeure des Universités), Ekaterina Kalugina (Maître de conférences en économie), Claire Loupias (Maître de conférences HDR en économie), Gregory Verdugo (Professeur des Universités, Directeur de l’EPEE).

La fédération TEPP

La Fédération de Recherche CNRS n°2042 Théorie et Evaluation des Politiques Publiques (TEPP) est à la fois la plus grande fédération pluridisciplinaire de recherche sur le travail et l’emploi et l’un des principaux opérateurs d’évaluation de politiques publiques en France. Elle fédère 223 chercheurs et enseignants-chercheurs, 100 doctorants, principalement économistes, sociologues et gestionnaires répartis dans 10 laboratoires de 10 universités réparties en Ile-de-France et en province. Son projet est de répondre à la demande d’évaluation d’impact de programmes sociaux à l’aide de technologies avancées combinant modélisations théoriques et économétriques, techniques de recherche qualitatives et expériences contrôlées.

Personnes connectées : 1